fr eng

RESSOURCES > collaborations artistiques < >
  • JENNIFER LACEY

Chorégraphe américaine aujourd'hui basée à Paris, Jennifer Lacey est membre de la compagnie Randy Warshaw à New York jusqu'en 1994. Nourrie de ses rencontres avec d'autres artistes américains tels Jennifer Monson, DD Dorvillier, John Jasperse, Yvonne Meir ou encore Ellen Fisher, elle commence à partir de 1991 à développer ses propres travaux chorégraphiques, qu'elle présente aussi bien dans des théâtres que lors de festivals ou de manifestations internationales, aux États-Unis puis en France et en Europe. D'abord des solos - Creek Night (1991), St. Zeno Dreams (1991) ou encore Skin Mitten (1995) - puis des pièces de groupe -Stereoscopics : Gladys Leaving (1993), Pleasant (1994), Our Dainty Little Tracks (1996) ou encore 14 tiny pictures, no more no less (1997). En 2000, Jennifer Lacey débute une collaboration privilégiée avec l’artiste visuelle et scénographe Nadia Lauro avec qui elle présente $Shot (Lacey / Lauro / Parkins / Cornell) puis en 2001, Châteaux of France # 2, un environnement vidéo, pour l'exposition de la Biennale de Lyon Art Contemporain 2001. Entre 2000 et 2002, Jennifer Lacey produit une série de courts modules intitulés Prodwhee !, créés à partir de modes de production presque immédiats (Théâtre de la Bastille, « Hors Série » - Centre chorégraphique national de Montpellier Languedoc-Roussillon…). En 2002, Jennifer Lacey est artiste associée aux Laboratoires d'Aubervilliers et crée, toujours avec Nadia Lauro, Châteaux of France # 3, une installation vidéo performance, dans le cadre du festival Montpellier Danse 02. En 2003, Jennifer Lacey et Nadia Lauro créent This is an Epic et bénéficient d'une résidence de recherche à la Villa Kujoyama à Kyoto au Japon pour la création d'un manga japonais. Au cours de ce séjour, elles présentent Châteaux of France # 4 au Kyoto Arts Center dans le cadre de France Danse. En 2004, Jennifer Lacey signe un nouveau solo intitulé 2 Discussions of an Anterior Event. Avec Nadia Lauro, elle initie également au Tanzquartier Wien - dans le cadre de la manifestation « No Curtain, No Applause » organisée par le Siemens Arts Program - un projet intitulé A Squatting Project, une série d’événements qui viennent occuper le décor du spectacle d’un autre artiste après les représentations (Jan Fabre / Meg Stuart / Benoît Lachambre / Hahn Rowe…). Jennifer Lacey dirige par ailleurs depuis septembre 2004 un projet de recherche itinérant autour des théâtres à l’italienne intitulé Projet Bonbonnières. En 2005, Jennifer Lacey et Nadia Lauro co-signent une nouvelle pièce intitulée MHMMMM créée au festival Montpellier Danse 05.