fr eng

RESSOURCES > collaborations artistiques < >
  • ALEXANDRE KOUTCHEVSKY

Auteur, metteur en scène, dramaturge

De 2001 à 2007, il exerce la fonction de dramaturge au Théâtre de Folle Pensée (interviewes, articles, sites internet, analyses, etc.) et ponctuellement pour Dehors devant la porte de Wolfgang Borchert mis en scène par Cédric Gourmelon au TNB (2001/2002), ou pour la création collective Grand-Mère Quéquette en 2005/2006, ou pour Façades, première création de Lumière d'août (compagnie théâtrale/collectif d'auteurs) qu'il a fondée à Rennes en 2004 avec cinq autres auteurs (Marine Bachelot, Alexis Fichet, Juliette Pourquery de Boisserin, Laurent Quinton, Nicolas Richard).
Membre du groupe d’auteurs du Théâtre de Folle Pensée initié par Roland Fichet, ses premiers textes ont été joués lors de Pièces d’identités en janvier 2004 à la Scène nationale de Saint-Brieuc puis au festival Frictions (CDN de Dijon) en mai 2004. Également lors de Pièces d’identités, il met en scène Fragilité du capital de Nicolas Richard.
La compagnie Lumière d'août constitue aujourd'hui l'endroit privilégié de ses activités artistiques d'auteur/metteur en scène. Au sein de cette compagnie, il écrit et met en scène Blockhaus en juin 2006 à l'Aire Libre (Saint-Jacques de la Lande) ; puis en septembre 2007, il conçoit et met en scène le projet Ciel dans la ville, théâtre pour un volume de ciel, autour de l'aéroport de Rennes où il pilote depuis 2002. Le projet est repris en juin 2008, et sera réinventé autour des aéroports de Bamako (Mali), Ouagadougou (Burkina), Brazzaville (Congo) et Yaoundé (Cameroun) en 2009-2010-2011.
Par ailleurs, il met en lecture de nombreux textes des auteurs de la compagnie à l'occasion des Sorties d'août, lectures/spectacles/performances développées régulièrement à Rennes et en Bretagne depuis 2005.
Il anime de nombreux ateliers d’écriture à Rennes, Fougères et Saint-Jacques de la Lande (Centre chorégraphique national de Bretagne, Centre culturel le Triangle, Université Rennes 2, Théâtre La Paillette, Établissements scolaires, Hôpital psychiatrique, Prisons).

Ses textes Le Jardinier de la Maison Blanche et Les Morts qui touchent ont été sélectionnés par le comité de lecture d’Aneth (Aux Nouvelles Écritures Théâtrales). Le Jardinier de la Maison Blanche a été mis en lecture par David Lescot au festival La Mousson d'été 2005. Avec le comité de comédiens À mots découverts, il a mené depuis 2005 un travail de lecture/réécriture de ses textes Le Jardinier de la Maison Blanche et Les Morts qui touchent. Une session de travail "encre fraîche" sur Les Morts qui touchent lui a permis d'achever le texte (lecture publique au Théâtre de l'Est Parisien en novembre 2007). Texte également mis en lecture par David Lescot au festival de la Mousson d'été 2009 et mis en onde sur France Culture à l'automne 2009.
En 2006, auteur en résidence à l'Adec de Josselin (56), il écrit Il tombe et Have fun à Josselin (commande Aneth dans le cadre du projet « Une antenne/un auteur »). À l'occasion des Courtes pièces politiques de la compagnie Lumière d'août, Marine Bachelot crée Ouagadougou-Rambouillet. Le texte est repris en juin 2007 dans une nouvelle mise en scène pour le « Jour le plus court » au Domaine de Tizé (35), puis mis en lecture au festival d'Avignon (in) 2007 lors de Pour l'instant, lectures-performances de la compagnie Lumière d'août.
En 2008, il écrit Tu me prends pour qui? pour le spectacle Qui? de la compagnie brestoise Dérézo. Qui? est joué plus d'une trentaine de fois au cours des saisons 2008-2009 et 2009-2010. En 2008/2009, il participe en tant qu'auteur au projet La Traversée, de Gilles le Moher (cie Le silence des bateleurs/Marseille), résidence d'écriture en voilier à travers la Méditerranée. Création de la pièce La Traversée à la friche La Belle de mai à Marseille en juin 2009. Il est également assistant mise en scène de Roland Fichet pour le spectacle Anatomies, en France et en Afrique en 2008 et 2009.
Ses textes sont publiés dans la revue de littérature Du nerf.