fr eng

RESSOURCES > collaborations artistiques < >
  • MADELEINE FOURNIER

Interprète et chorégraphe, elle s’est formée à la danse au Conservatoire National Régional de Paris et au CNDC d’Angers sous la direction d’Emmanuelle Huynh. En 2006, elle a été stagiaire au sein de la compagnie DCA Philippe Decouflé pour la création de Sombrero. En 2010 elle reçoit la bourse DanceWEB dans le cadre du festival Impulstanz à Vienne.

Depuis 2007 elle a collaboré avec divers chorégraphes et artistes visuels en France, en Allemagne et en Belgique Odile Duboc (Rien ne laisse présager de l’état de l’eau, Trois Boléros, Insurrection), Anna Konjeztky (Tagebuch), Laure Bonicel (Bad seeds), Emmanuelle Huynh (Cribles, TOZAI!), Fabrice Lambert (Solaire, Faux Mouvement), Sara Manente (Faire un four), Moser et Schwinger (Ce dont on sera dans l’avenir capable), Boris Achour (Séances, Des jeux dont j’ignore les règles), Fanny de Chaillé et Philippe Ramette (Passage à l’acte), Loïc Touzé (Ô Montagne, Fanfare) et Rémy Héritier (Here, Then).

Depuis 2008 elle collabore avec Jonas Chéreau dans un travail de recherche chorégraphique. Ensemble ils ont créé le duo Les interprètes ne sont pas à la hauteur, présenté dans divers contextes (église, galerie, studio, théâtre), Sexe symbole (pour approfondir le sens du terme) en 2013 et Sous-titre en 2015. Ils sont aussi à l’origine d’un film 306 Manon réalisé par Tamara Seilman lors d’une performance dans un hôtel à Bruxelles. En 2016, ils créeront une pièce en extérieur dans le cadre du projet Nomades initié par Nos lieux communs.