fr eng

PROJETS CONNEXES < >

LES SIGNES EXTÉRIEURS

Mathilde Monnier et Louis Sclavis

Ce projet combinant musique et danse me permet de mettre en jeu un nouveau procédé expérimenté lors de mes récentes pièces (Surrogate Cities et Tempo 76) et qui m’a passionné. Plusieurs écrans disposés sur le plateau sont utilisés comme des prompteurs qui font office de partitions visuelles.
Ce qui fait sens dans ce projet c’est de mettre danseurs et musiciens dans la même position. Chacun ayant devant lui une partition qu’il doit interpréter en direct. Cette disposition crée une sorte de confusion entre les danseurs et les musiciens à travers un jeu très fluide d’inversion.
Cette nouvelle technique de travail et d’écriture sera surtout au service d’une exploration d’images – documents qui ne sont pas des images de danse mais bien des images issues de films, de documentaires, d’émissions de télé, de journaux de 20h, de discours politiques, de feuilletons.
Cela demande une approche d’écriture de l’image qui est déterminante pour la musique, la danse et la mise en scène.

Mathilde Monnier

DISTRIBUTION
Musiciens Gilles Coronado (guitare), Matthieu Metzger (saxophone), Louis Sclavis (clarinettes/saxophone)
Danseurs I-Fang Lin, Mathilde Monnier, Loïc Touzé
Lumière Éric Wurtz
Assistant Rachid Sayet
Régie Lumière Thierry Cabrera
Régie générale Marc Coudrais
Régie plateau Jean Christophe Minart


DATES
Création les 13 et 14 septembre 2008, 2 représentations
Festival Jazz à la Villette/Cité de la Musique/Paris
, FR
8 octobre 2008, 1 représentation
Théâtre Sévelin/Lausanne,
CH
21 novembre 2009, 1 représentation
Esapce des Arts/Châlon sur Saône,
FR
30 mars au 1er avril 2010, 3 repréesntations
MC2/Grenoble, FR
11 mars 2011, 1 repréesntation
Théâtre de l'Agora/Évry, FR
8 et 9 mars 2012, 2 représentations
Borusan Musik Evi/Istanbul, TR
24 mars 2013, 1 représentation
Concertgebouw/Bruges, BE

MENTIONS
Coproduction Centre chorégraphique national de Montpellier Languedoc-Roussillon ; Inclinaisons Jazz à la Villette