fr eng

PROJETS CONNEXES < >

WORKSHOP 0 : RELÂCHER LES IMAGES

Mathieu Bouvier et Loïc Touzé

La danse est une spécialité de l'incorporation ; à cet égard, elle peut nous renseigner sur la porosité du corps dans un monde saturé d'images. De quelles images sommes-nous faits, que savons-nous de leur longue histoire, quels pouvoirs leur prêtons-nous ? Comment les images nous regardent-elles, comment pétrissent-elles nos chairs, informent ou déforment-elles nos gestes, notre relation au monde ? 

Si le travail du corps suppose de relâcher les muscles et les tensions, le travail de la danse suppose peut-être de relâcher les images. Relâcher les images, non pour en expurger le corps - nous réfutons toute notion de pureté -, mais pour délivrer les signes incorporés et les laisser remonter à la surface, comme des figures.

Le corps et l'image ont en commun cette notion fertile de figure, qu'il faut entendre au propre comme au figuré : non seulement un corps en apparition, mais aussi un détour signifiant, un trope de conversion pour changer l'invisible en visible.

Construit comme un montage parallèle entre des temps de pratique et des moments de réflexion théorique, ce workshop propose une série de dispositifs expérimentaux propres à sonder les puissances croisées de l'image et du corps.

Le travail de mise en condition physique est basé sur des pratiques somatiques (yoga, release technique) ainsi que sur une méthode dynamique et collaborative, dite de «Pillow Training». Le Pillow Training est une méthode d'entraînement qui permet de travailler la motricité au moyen d'une «extériorisation pondérale» donnée par un coussin que l'on manipule, lance, soutient, etc. Elle se pratique seul, à deux ou à plusieurs; cette méthode engage le corps dans tous les aspects de la relation : empathie kinesthésique, écoute, coordination. De façon générale, tous les exercices de travail corporel proposés permettent d'éprouver le corps comme étendue et relation, configuration et transfiguration; toutes les propriétés qu'il partage avec l'image.
 
Les moments de réflexion théorique sont conçus, sous forme d'exposés illustrés de nombreux documents, comme un circuit de curiosité coupant librement à travers les sciences humaines pour interroger à nouveaux frais les notions d'image et de corps. Les dispositifs de travail chorégraphique et artistique sont des jeux collectifs qui, sur la base de fictions partagées, visent à produire des virtualités chorégraphiques, des danses rêvées, des figures fécondes, toutes images relâchées.
Mathieu Bouvier et Loïc Touzé

MODALITÉS DE PARTICIPATION
public stage ouvert aux danseurs et performers professionnels
dates du 28 août au 4 septembre 2010
nombre de stagiaires 20

Le Workshop 0:Relâcher les images est organisé par Spectacle Vivant en Bretagne
en collaboration avec l'association Oro - Loïc Touzé et la Voilerie Danses